La traversée du Vercors

Traversée du Vercors

Randonnée d'itinérance sur les hauts plateaux du Vercors

3 jours  / 65 km / 3300 m dénivelés positifs

Lors de nos voyages aux Etats-Unis et au Canada, nous avons absolument adoré les randonnées dans les parcs nationaux aux paysages magnifiques. Ces aventures nous donnaient envie d’aller plus loin et de relever de nouveaux défis comme le GR20 en Corse ou encore  traverser le Pacific Crest Trail, l’un des plus grands treks des Etats-Unis qui part de la frontière mexicaine pour rejoindre le Canada. 

Mais nous sommes redescendus sur terre, les randonnées d’une journée n’ont rien a voir avec les randonnées d’itinérance sur plusieurs jours voir plusieurs semaines. Ainsi avant de penser au GR20, nous avons décidé de réaliser une randonnée d’itinérance de 2 ou 3 jours pour tester notre capacité à marcher avec de gros sacs à dos.

Pour notre première randonnée en itinérance, nous avons donc choisi de réaliser la traversée des hauts plateaux du Vercors.

Sans voiture, il était indispensable pour nous de pouvoir utiliser le train et les transports en commun pour rejoindre cette randonnée. Initialement nous pensions partir de Corrençon-en-Vercors pour rejoindre Chatillon-en-Diois, un grand classique de cette traversée ! Mais après plusieurs heures de recherches, il s’avère compliqué de rejoindre la gare SNCF de Die qui est la gare la plus proche de Chatillon-en-Diois. Le coin étant isolé, des cars ne passent que très rarement et encore moins en période scolaire (août).

Nous avons donc décidé de partir de Villards-de-Lans pour finir avec la ville de Die avec quelques variantes dans l’itinéraire.

 

J-1 Direction Grenoble.

Vendredi 10 août, la journée de boulot terminée, nous partons de Paris pour rejoindre Grenoble en TGV. Après trois heures de train, nous récupérons notre hôtel en face de la Gare SNCF qui est également juste à côté de la gare routière. Point de chute parfait pour prendre le premier bus le lendemain matin.

Il faut faire attention aux horaires de bus pour éviter de perdre du temps à la gare routière. Je vous conseille de regarder directement sur le site Rome2Rio. Le trajet Grenoble à Villards-de-Lans se fait en une heure avec le bus n°5100.

Si vous souhaitez commencer votre randonnée de Corençon-en-Vercors, il vous faudra prendre un deuxième bus (n°5130) au départ de Villards-en-Lans. (temps de trajet 6 minutes)

Informations pratiques avant le départ : Il n’y a pas beaucoup de sources d’eau sur les hauts plateaux du Vecors. De plus, il difficile de savoir avant de partir le débit des sources, cela peu varier fortement selon la période de l’année. Pour éviter les mauvaises surprises, je vous conseille donc de prévoir une quantité d’eau nécessaire pour votre itinéraire. Lors de notre randonnée, nous avons pu remplir une fois nos bouteilles lors du deuxième jour. Le débit était faible, soit une dizaine de minutes pour remplir une bouteille 1 Litre.

Prenez une carte ! Personnellement, nous avons choisi la carte numérique au lieu du papier. Nous avions téléchargé la carte IGN de la région du Vercors avant le départ via l’application VisorandoLes cartes téléchargées permettent de les consulter en hors ligne et de toujours se situer avec le GPS du téléphone même sans réseau. Pensez également à la batterie externe pour recharger votre téléphone sur ces trois jours de randonnée.

 

Jour 1 - De Villards-en-Lans à la prairie de Darbounouse

Samedi 11 août 7h40, nous prenons le premier bus 5100 pour rejoindre notre point de départ Villards-en-Lans. Après une heure de bus et une fois arrivés sur place, nous partons avec hâte pour notre première journée de rando. 

Avant de rejoindre le fameux GR91, nous réalisons une variante à travers le sentier de Pérronard qui permet d’avoir une belle vue sur les montagnes. Le chemin n’est pas spécialement difficile, mais il faut monter 800m de dénivelé pour rejoindre ce sentier.

Traversée du Vercors
Traversée du Vercors

En haut, la vue est belle et dégagée. Nous nous sommes ensuite dirigés vers l’Ouest pour rejoindre le GR91. Après avoir coupé par les pistes de ski et perdu deux fois notre chemin, nous retrouvons finalement le GR. Une fois dessus, le dénivelé est faible et progressif. Le chemin de randonnée s’engouffre dans la forêt. 

Nous avions décidé de marcher jusqu’à la prairie de Darbounouse pour poser notre tente. Le lieu est juste idéal pour une nuit à la belle étoile. Aucune pollution lumineuse dans le ciel, nous avons pu observer les étoiles dont des étoiles filantes.

 

Traversée du Vercors
Traversée du Vercors

Jour 2 - De Darbounouse au Grand Vaymont

Deuxième jour de randonnée, nous quittons la grande prairie de Darbounouse. Il n’y a pas vraiment de gros dénivelé sur le parcours.

Nous faisons notre pause case-croûte à la Plaine de la Chau.  Après quoi, nous repartons pour remplir un peu plus loin nos bouteilles à la fontaine de la Chau. Le débit était plutôt faible mais assez pour remplir avec patience nos bouteilles vides.

Traversée du Vercors

Arrivés à la Jasse de la Chau, nous quittons le GR91 pour monter le Grand Veymont. Cette variante vaut vraiment le détour si vous avez le temps. La vue est magnifique au sommet et vous rencontrerez beaucoup de bouquetins sur le chemin. Certaines portions ne sont pas faciles avec de gros sacs à dos, mais rien d’insurmontable. Je vous laisse profiter des photos !

Traversée du Vercors
Traversée du Vercors
Traversée du Vercors
Traversée du Vercors
Traversée du Vercors

Au sommet du Grand Veymont (2341m), la vue est incroyable. Nous sommes ensuite redescendus tranquillement pour poser notre tente dans la plaine.

Pour la petite histoire, le ciel était dégagé mais la tempête n’était pas très loin. Des orages étaient prévus dans la nuit avec un niveau de vigilance orange. Du coup, en plein nuit nous étions réveillés par d’énormes rafales de vent et la tente se pliait à moitié. Je ne vous décris pas la petite frayeur ! Nous avons déplacé la tente en vitesse en pleine nuit afin de réduire au maximum son exposition au vent.

Finalement, la tempête n’était pas vraiment localisée sur nous fort heureusement ! Mais la nuit fut courte.

Traversée du Vercors

Jour 3 - Descente vers Die

Après cette nuit mouvementée par des rafales de vent, nous décidions de partir tôt tant qu’il ne pleuvait pas. C’est toujours contraignant de replier une tente et ranger ses affaires sous la pluie.

Départ à 6h30, la descente se poursuit tranquillement dans la Plaine de la Queyrie avec son arbre solitaire. Nous rencontrons des troupeaux de brebis. Attention aux chiens patou qui défendent les troupeaux des loups, il faut vraiment garder ses distances.

La descente nous prendra toute la matinée avant de rejoindre la charmante ville de Die en début après-midi. Nous finissons cette aventure avec une petite bière en terrasse. 

Traversée du Vercors
Traversée du Vercors
La traversée du Vercors

Pour le retour, nous avons pris un premier train de Die à Valence. Et une fois là bas, nous avons pris un TGV de Valence à Paris.

N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire si vous avez réalisé cette traversée du Vercos !

Les statistiques – Jour 1

6h27 de marche / 24,2 km / 1522 m gain d’alt. / 1186 m perte d’alt.

Les statistiques – Jour 2

6h05 de marche / 20 km / 1296 m gain d’alt. / 743 m perte d’alt.

Les statistiques – Jour 3

4h43 de marche / 20.9 km / 534 m gain d’alt. / 1981m perte d’alt.

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fermer le menu