Le camping aux Etats-Unis

IMG_04881


Découvrez l'expérience du camping dans les parcs de l'Ouest Américain !

Partir aux Etats Unis à la découverte des parcs nationaux demande une certaine organisation. Nous avions commencé à nous renseigner sur les campings deux mois avant notre départ et nous avions eu du mal à trouver toutes les informations. Voici nos conseils pour mieux anticiper votre voyage.

Préparer votre voyage

Avant de penser à votre hébergement, je vous conseille de bien identifier les endroits que vous souhaitez découvrir et les randonnées que vous voulez faire. Les parcs sont généralement très étendus : le parc de Yellowstone est plus vaste que la Corse ! 

Pour mieux profiter de votre voyage et éviter de perdre du temps sur la route, il est préférable de loger près des lieux qui vous intéressent. Pour planifier et choisir vos randonnées, vous trouverez toutes les informations sur le site https://www.roadtrippin.fr/

 

Les avantages du camping

Nous avons fait deux roadtrips aux Etats-Unis et à chaque fois nous avions opté pour le camping :

  • Pour profiter de la nature : les campings sont situés dans les parcs
  • Pour être flexible pendant notre voyage : ce qui est plus difficile quand les hôtels sont déjà réservés.
  • Pour payer moins cher : à comparaison, les chambres d’hôtels les moins chères dans les parcs sont à $100-150

Il faut garder en tête que le camping, ce n’est pas le luxe et parfois c’est à la dure ! Dans certains campings, il y a ni électricité ni eau courante.

Les différents types de campings aux Etats Unis

Il existe plusieurs types de camping dans les parcs nationaux :

– Camping avec réservation 
– Camping sans réservation : « first come first served« 
– Camping sauvage : 
 « backcountry » ou « wilderness »

Les campings avec réservation

Pour ce type de camping, il faut les réserver très tôt. Les réservations se font jusqu’à un an à l’avance. Pendant les vacances scolaires et les week-ends, les campings sont pris d’assaut par les américains. Si vous ne trouvez pas de place dans un camping, n’hésitez pas à retourner régulièrement sur le site, il se peut qu’il y ait des annulations et que des places se libèrent au fil du temps.

Le site https://www.recreation.gov/ regroupe l’ensemble des campings aux US dans tous les parcs nationaux. Vous pouvez réserver un emplacement directement sur ce site.

 Conseil : évitez de planter votre tente à côté d’un camping car ! Quand leur générateur est branché, cela fait un bruit monstre.

 

Les campings sans réservation

Les campings sans réservation sont appelés « first come first served« . Comme son nom l’indique, il faut arriver les premiers et attendre que les premiers campeurs partent pour prendre leurs emplacements. Pour les campings bien placés dans le parc et particulièrement en haute saison , nous vous conseillons d’arriver très tôt le matin. Il nous est arrivé que les campings soient déjà pleins dès 8h00. Une fois un emplacement attribué, vous pouvez le réserver pour plusieurs nuits.

Dans certains campings, il n’y a pas de réception à l’entrée. Il vous faut alors cherchez une emplacement vide pour poser votre tente. Pour être certain qu’un emplacement soit disponible, il faut regarder les petits poteaux en bois devant chaque emplacement. Un petit papier y est accroché et indique les dates réservées. Si un emplacement est dépourvu de ce papier, ou si la date du papier est expirée, vous pouvez vous y installer.

A l’entrée du camping vous trouverez ce fameux papier avec des enveloppes. Il faut alors inscrire plusieurs informations et payer le nombre de nuits. Attention à bien avoir du cash sur vous ! Une partie de l’enveloppe est à détacher et à mettre dans votre véhicule, et une autre sur le petit panneau en bois devant votre emplacement.


Les campings sauvages – « backcountry »/ »wilderness »

Quand on parle de camping sauvage, cela ne veut pas dire que l’on peut dormir n’importe où dans le parc. Il y a des zones bien spécifiques et il est nécessaire de faire une demande de permis pour camper dans ses zones. Ces campings sont accessibles uniquement à pieds. Le grand avantage, c’est la tranquillité et la proximité avec la nature.

Pour pouvoir y dormir, il faut donc se procurer un « backcountry permit » ou « wilderness permit », à télécharger sur le site du parc national. Certains parcs proposent des « walk-in permits » (Yosemite, Zion, Glacier National Park ..) à réserver sur place.

Avant votre voyage, il faut connaitre le trail que vous souhaitez faire, et préciser sur le permit les campings que vous souhaitez réserver. Vous pouvez proposer plusieurs alternatives dans le formulaire. Vous recevrez ensuite un email de confirmation de la réservation. Attention à bien imprimer la confirmation, il vous faudra pouvoir la présenter si un Ranger passe faire une inspection.

 

Le prix des Backcountry Permit :

Grand Canyon : $8 pour le permis + $3/pers/nuit
Yellowstone : $25 pour le permis (valable pour un itinéraire)
Yosemite : $5 pour le permis + $5/pers.
Zion National Park : $15 pour le permis 1 à 2 pers.
Glacier National Park : $40 pour le permis si réservation à l’avance + $7/pers/nuit

 

Les formalités pour les demandes de Backcountry Permit

Yellowstone

Remplissez le backcountry permit avant le 1er Avril, car toutes les demandes avant cette date sont traitées aléatoirement. Toutes les demandes après cette date seront traitées après, et en fonction de l’arrivée de la demande. https://www.nps.gov/yell/planyourvisit/backcountryhiking.htm . Il faut ensuite récupérer votre permis dans un centre d’information. 

Astuce : A Yelloswtone, nous avons dormi dans des campings backcountry très proche de la route (2 km de
marche depuis la route). Avec cette une option, il est possible de dormir dans le parc quand les autres hébergements sont pleins. 

Grand Canyon :

Les demandes sont traitées le 1er du mois et quatre mois avant votre date de voyage. Ainsi, si vous souhaitez réserver le 10 juillet, envoyez votre demande avant le 1er mars.
https://www.nps.gov/grca/planyourvisit/backcountry-permit.htm

Yosemite :

Faire la réservation le plus tôt possible, jusqu’à 168 jours en avance sur le site https://www.nps.gov/yose/planyourvisit/wpres.htm
       

      Zion National Park :

Faire la réservation le plus tôt possible, jusqu’à 3 mois à l’avance sur le site https://www.nps.gov/zion/planyourvisit/backpackingpermits.htm

     

     Glacier National Park  :

Faire la réservation le plus tôt possible à partir du 15 mars. https://www.nps.gov/glac/planyourvisit/backcountry.htm

 

Faire du feu dans les parcs

Les américains A-DO-RENT faire du feu. Ils en allument tous les soirs. Pour chaque emplacement, il y a un foyer pour le feu et une table de pique-nique. C’est également l’occasion de se retrouver et de manger des marshmallows grillés.
Pour la petite anecdote, nous avons même vu une famille américaine faire un feu à Death Valley, alors qu’il faisait 37 degrés la nuit ! Il est possible dans certains campings d’acheter du bois. Attention, dans certaines régions si les risques d’incendie sont élevés, il sera interdit de faire du feu.

Le matériel indispensable pour le camping

Le matériel indispensable  :

  • Tente
  • Sac de couchage
  • Matelas
  • Bouteille de gaz
  • popotte
  • Lampe frontale
  • Corde
  • Kaway
  • Antimoustique
  • Gourde
  • Briquet
  • Passoire rétractable
  • Sac poubelle

 

Concernant la tenteil est possible de ramener celle-ci depuis la France. Nous avions acheté la notre à Décathlon avant de partir : Tente Arpenaz Quechua. Il est également possible de trouver le même type de modèle pour le même prix directement sur place dans un Wallmart. Par contre, ce type de tente n’est pas très pratique pour les camping backcountry du fait de son volume et de son poids.

Concernant le matelas,  nous avons opté pour des matelas gonflable légers et qui restent très confortables et très pratique à transporter. Ils se gonflent et se dégonflent très vite : modèle Exped AirMat Lite 5.

Concernant le duvet,  si vous montez en altitude, il peut faire très froid la nuit. Prenez un duvet qui supporte des températures jusqu’à 0°C.

Pensez à prendre avec vous une corde de 6 mètres minimum si vous planifiez des campings backcountry dans les parcs. Il vous faudra accrocher vos sacs à dos en hauteur pour éviter que les ours et autres animaux viennent visiter vos sacs. 

Pour plus de conforts, vous pouvez acheter des articles de camping dans les Wallmarts sur place. Les chaises pliantes premier prix coûtent $10 ou encore des oreillers à $3, très pratique si vous envisagez passer plusieurs nuits. Leur rayon camping et très complet et aussi pas cher!

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fermer le menu